Mon approche de la cartomancie

La cartomancie est une discipline souvent méconnue du grand public. Elle est souvent l'objet de superstitions, de clichés et d'idées reçues qui n'ont, pour la plupart, rien à voir avec ce qu'elle est réellement ! Pour certain, l'aptitude de lire les cartes est un « don », une faculté « paranormale ». Voilà de quoi alimenter bien des fantasmes tenaces qui résistent au bon sens le plus élémentaire.

À mes yeux, il est important de démystifier cette discipline. Mon approche est donc rationnelle, en cela que je réfute formellement l'existence d'un quelconque « don » ou d'une faculté « paranormale ». Je ne suis pas de ceux qui se disent « spéciaux », « à part », et encore moins « élus » ! On l'oublie souvent, mais c'est bel est bien ce que signifie la notion de « don ». L'idée du don est, à l'origine — dans les mythologies et les cultures anciennes —, une capacité accordée par les dieux à un être humain. Cette faculté est donc propre à cet individu, mais pas au reste de ses semblables. Elle est donc extra-ordinaire par essence, puisqu'il faut être exceptionnel aux yeux des dieux pour être doté de cette qualité.

Qu'en est-il de la cartomancie ? Si l'on se penche sur ce en quoi elle consiste, on ne tarde pas à se rendre compte qu'elle est bien plus semblable à une discipline artistique qu'à un quelconque « don » que l'on aurait hérité des dieux et qui ne nécessiterait aucun travail. En effet, tout comme la musique ou le dessin, la cartomancie requiert un apprentissage constitué d'auto-discipline et de travail méticuleux ! Bien sûr, comme pour la musique ou le dessin, certaines personnes ont des facilités, qui sont simplement dues à une sensibilité particulière pour ce domaine. Là encore, on observe de fortes ressemblances avec d'autres disciplines artistiques : si par exemple certains ont naturellement une bonne oreille musicale, chantent juste et apprennent rapidement à manier leur instrument, d'autres ont besoin de cours et de travail pour y arriver tandis que d'autres encore, malgré toute la bonne volonté du monde, n'y parviendront pas. Il s'agit bien d'une question de sensibilité : la capacité à jouer de la musique existe en chaque être humain, mais certains ont développé la forme de sensibilité qui leur permet de le faire, alors que chez d'autres elle est à l'état dormant. Elle peut alors « se réveiller » à un moment donné, ou rester à l'état latent.

De la même manière que le musicien apprendra le solfège, fera ses gammes et multipliera les exercices, le cartomancien s'engage sur un parcours qui requiert du travail, de l'auto-discipline et de la curiosité intellectuelle. Ainsi, l'étude des supports est primordiale, tant pour en comprendre le(s) langage(s) symbolique(s) que le mode de fonctionnement. Ce travail est long et ne s'improvise pas : la patience et la régularité sont de mise, car seule cette démarche permet d'être capable de lire ses cartes quel que soit le contexte qui est soumis à examen. Là encore, certains auront des facilités et apprendront plus vite que d'autres. C'est là également que peuvent éventuellement intervenir des perceptions extra-sensorielles, qui dénotent d'une grande sensibilité et qui viendront enrichir la lecture.

Comme on le voit, il s'agit bien d'une discipline rationnelle, et nul ne peut se targuer d'être « supérieur » à autrui parce qu'il la pratique ; ceci est valable également pour les autres activités liées à l'ésotérisme. C'est ce que je défends, que ce soit sur ce site ou sur mon blog : une approche raisonnée, fondée sur l'étude, les compétences aussi bien théoriques que techniques, auxquelles vient éventuellement s'ajouter une sensibilité particulière dont je ne réfute en rien l'existence. C'est la raison pour laquelle vous ne trouverez sur ce site, par plus que sur mon blog, aucune mention de « voyance ». Ceci est volontaire, car je n'envisage pas mes pratiques de cette manière et je réfute formellement cette appellation.

 

Ma démarche
En proposant mes services en tant que cartomancienne, je souhaite avant tout partager ma passion de toujours. En cours comme en consultation, j'ai toujours plaisir à utiliser ou à montrer des jeux rarement vus en France pour beaucoup, mais aussi qui dépeignent des univers variés et exploitent des thématiques particulières. Voilà qui rend votre expérience unique et ludique tout en mettant en valeur la grande diversité et la richesse artistique des différents supports. Cet aspect est poussé encore plus loin grâce aux thés découverte que j'organise puisque ceux-ci permettent d'approfondir certaines thématiques ou de faire connaissance avec des traditions divinatoires particulières.

Mes cours, stages, formations et consultations s'appuient sur l'approche rationnelle et raisonnée évoquée plus haut. L'idée selon laquelle tout un chacun, pour peu qu'il ait la motivation et l'intérêt nécessaires, peut apprendre à lire les cartes m'est chère et elle se confirme d'ailleurs au quotidien. Cependant, il faut pour cela passer par un apprentissage méticuleux, fait de l'étude du ou des langage(s) symbolique(s) qui compose(nt) le(s) support(s) que l'on souhaite apprendre à manipuler bien sûr, mais aussi des cultures auxquelles il(s) se rattache(nt). Ce n'est en effet qu'en passant par la compréhension profonde de ce qui est exprimé symboliquement par les cartes que l'on peut en déchiffrer les messages ! S'il est indéniable que certaines personnes ont des facilités dues à une sensibilité particulière, mais comme pour l'inspiration et le talent du musicien, il est nécessaire de mettre les aspects techniques au service de cette sensibilité naturelle, qui s'en verra alors décuplée. J'ai donc à cœur d'aider quiconque désire apprendre cet art à en comprendre les mécanismes et à développer une pratique rationnelle qu'il ou elle pourra s'approprier et personnaliser, au moyen de cours mêlant acquisition de connaissances et exercices ludiques.

En consultation, il me paraît important de permettre au consultant de trouver des pistes de réflexion qui deviendront des débuts de solutions et le mèneront à reprendre le dessus sur ses préoccupations et sur les événements qui surviennent autour de lui. Ainsi, l'accent est mis sur l'analyse à la fois de la situation présente mais aussi du passé, qui reste toujours révélateur des dynamiques qui se manifestent au moment de la consultation. Là encore, le travail se fait de façon rationnelle et raisonnée. Si les « prédictions » ne forment pas le cœur de la consultation (mis à part pour celles qui sont exclusivement tournées vers l'avenir), elles sont là davantage dans le but de prévenir le consultant de ce qui pourrait se produire s'il continue d'évoluer dans la continuité des dynamiques qui sont en place au moment de l'analyse. Il en appartient donc au consultant de faire le nécessaire – autant que possible – pour modifier le cours des choses, ou au moins pour anticiper un éventail de possibilités, ce qui lui permettra de se prémunir d'éventuels événements déplaisants ou au contraire d'accueillir les événements réjouissants le mieux possible en favorisant leur survenue. Pour les premiers, le consultant aura en main les clés qui lui permettront soit de les atténuer, soit de les éviter, soit de s'y préparer pour mieux pouvoir rebondir ; pour les seconds, il sera question de favoriser leurs chances d'accomplissement.

Comme on le voit, l'« avenir » que l'on discerne lors des consultations est profondément lié au présent. Il ne s'agit donc en rien d'une fatalité, mais bel et bien de possibilités s'inscrivant dans la continuité de ce qui est valable au moment où l'on interroge les cartes. L'intérêt d'une telle démarche est de montrer au consultant qu'il a les moyens d'agir et qu'il reste maître de ses décisions. L'idée principale n'est pas de lui dicter sa conduite, loin de là, mais bien de l'encourager à prendre ses décisions en toute connaissance de cause, c'est-à-dire en ayant à disposition un panorama des fondements de sa situation ainsi que des dynamiques qui s'expriment autour de lui dans le présent. La consultation est donc responsabilisante dans le sens où elle redonne au consultant le pouvoir d'agir sur sa situation. C'est donc bel et bien lui qui prend ses propres décisions et qui choisit la voie qu'il veut suivre.

 

Découverte, partage et aide constructive autour d'une pratique rationnelle et raisonnée sont donc les mots-clefs de l'activité que j'ai bâtie. Depuis toujours, la passion m'anime et elle est le moteur qui me pousse : la passion des cartes, le défi qu'elles représentent aussi puisqu'elles sont une source inépuisable d'apprentissage et de connaissance, et l'aide qu'elles peuvent apporter à qui cherche à avoir les clefs en main pour trouver des solutions aux soucis qui le préoccupent, à naviguer sur les eaux parfois troublées et tumultueuses de sa vie et à anticiper les éventuelles difficultés ou joies qui peuvent se profiler à l'horizon.

C'est pourquoi je suis heureuse de mettre cette passion, mes compétences et mon savoir-faire à votre disposition et de vous faire découvrir des jeux aux atmosphères et thématiques différentes, pour la plupart introuvables en France, qui feront de votre consultation un moment unique et qui enrichiront votre apprentissage en nourrissant votre curiosité. En outre, j'ai toujours plaisir à utiliser en consultation des méthodes de tirage de ma conception, qui permettent de répondre de manière appropriée aux différentes interrogations avec une touche originale mêlant mythologie et traditions féeriques et littéraires.

 

Pour en voir davantage sur ce qu'est la cartomancie, ses fonctionnements et mon métier :
Quelques superstitions et idées reçues sur les cartes et la cartomancie
Questions d'éthique et de ligne de conduite
Les dangers de la cartomancie
Devenir pro en cartomancie : ce qu'il faut savoir avant de se lancer
Méthodes de tirage originales