littérature

Thé découverte de mai

Thé découverte de mai: rencontres avec les mythologies celtiques

Ce samedi s'est tenu le thé découverte de mai, qui portait sur les mythologies celtiques et la manière dont elles ont influencé certains jeux divinatoires. Par ce bel après-midi de printemps, nous nous sommes retrouvés à "La Fourmi Ailée", un cadre dont l'atmosphère feutrée et confidentielle convient particulièrement à l'exploration de légendes venues d'un autre temps.

Confortablement installés en compagnie de nos boissons chaudes et de quelques gourmandises, nous nous sommes laissé emporter par la magie du thème du jour. Dans un premier temps, j'ai expliqué pourquoi il est important de comprendre qu'il n'existe pas une mais bien des mythologies celtiques, et je les ai définies en termes de géographie, certes, mais également en termes de linguistique. Ceci m'a permis de poser des repères précis quant aux principaux récits et sagas qui constituent les sources dont on dispose aujourd'hui, tout en clarifiant leurs origines, dans les traditions à la fois orale et écrite. Ainsi, j'ai insisté principalement sur le corpus irlandais d'une part et sur le corpus gallois d'autre part, qui sont les mieux connus et par conséquent les plus largement exploités, que ce soit en littérature ou dans les jeux divinatoires.

Après avoir évoqué brièvement la pseudo-préhistoire de l'Irlande et les différents peuples mythiques qui s'y sont succédé, j'ai également abordé la légende arthurienne et les diverses sources qui la composent, ce qui m'a menée à expliquer quelles en sont les sources les plus anciennes connues, mais aussi de quelle manière cet ensemble de récits s'est constitué au fil des siècles. Tous ces éléments nous ont permis de resituer les événements légendaires dans leur contexte, mais aussi de comprendre de quelle façon l'Histoire et les mythes s'entremêlent, la frontière qui les sépare dans les sources médiévales étant poreuse.

Nous sommes ensuite passés à l'exploration de plusieurs jeux divinatoires qui font appel aux mythologies celtiques et avons pu examiner comment ces références ont été intégrées à la symbolique du tarot notamment, mais aussi de quelle manière elles sont utilisées dans certains oracles. Nous avons vu les multiples façons de traiter ce thème et avons pu constater que même si certains jeux se penchent sur des aspects similaires, ce n'est pas pour autant qu'ils sont identiques, bien au contraire! Ceci vaut en particulier pour ceux qui se placent dans le monde arthurien, car selon le point de vue que l'on adopte pour ce thème, il est possible d'arriver à des choix très différents en termes de correspondances tarologiques.

Dans tous les cas, les jeux présentés ont été appréciés, même si certains se sont révélés plus difficiles d'accès en raison du caractère plus diffus des références auxquelles ils font allusion. Tous ces jeux ont prolongé notre voyage en terres celtiques en nous permettant d'aborder certaines légendes plus en détail, mais aussi d'étendre notre champ d'exploration aux lais féeriques, également représentatifs des mythologies celtiques  d'après la nature des fées que l'on y rencontre.

Les supports dont il a été question ont fasciné, qu'ils soient pleinement ancrés dans les univers celtiques (irlandais, gallois, gaulois, etc.) ou qu'ils en intègrent certains aspects et figures. Nous avons vu que quelle que soit la manière de traiter ce thème, celui-ci contribue toujours à l'identité propre des jeux, tant pour réécrire le tarot que pour présenter une vision très particulière du Monde.
 

Thé découverte de mai


Encore une fois, ce thé découverte fut passionnant, non seulement parce que ce thème m'est cher et que j'ai eu un immense plaisir à partager ma passion et mes connaissances dans ce domaine, mais aussi bien sûr parce que cette rencontre fut l'occasion de retrouver certains participants fidèles et de faire la connaissance d'autres qui, venus pour la première fois, se sont prêtés au jeu. Je remercie vivement les personnes qui étaient présentes, à la fois pour leur bonne humeur, pour leur ouverture d'esprit et leur curiosité à l'égard des sujets abordés. J'ai beaucoup apprécié la pertinence des remarques et des questions posées, qui nous ont permis d'aller encore plus loin dans nos explorations!

Les thés découvertes sont décidément l'occasion de faire de belles rencontres, et j'ai déjà hâte d'être au prochain!

A très bientôt autour d'un thé,
Morrigann

 

N.B.: Le tapis représentant le magnifique Greenman peint par l'artiste Lisa Parker est disponible sur cette boutique en ligne, où l'on trouve de nombreux trésors.

 

Les jeux montrés sur la photo sont (de gauche à droite et de haut en bas):
- The Llewellyn Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN: Llewellyn Worldwide, 2006;
- The Lover's Path Tarot (Kris Waldherr). Stamford, CT: U.S. Games Systems, Inc., 2004;
- The Celtic Dragon Tarot (D.J. Conway, Lisa Hunt). Woodbury, MN: Llewellyn Worldwide, 1999;
- Legend: the Arthurian Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN: Llewellyn Worldwide, 1995;
Les Tarots Celtiques (Laura Tuan). Paris: Editions De Vecchi, 1998;
- Madame Endora's Fortune Cards (Joseph Vargo, Christine Filipak). Cleveland, OH: Monolith Graphics, 2003;
- Chrysalis Tarot (Toney Brooks, Holly Sierra). Stamford, CT: U.S. Games Systems, Inc., 2014.

Voyage en féerie: Ostara, l'équinoxe de printemps

Thé découverte de mars: les Fées étaient au rendez-vous!

Le thé découverte de ce samedi 14 mars fut un moment hors du temps qui nous a permis de nous préparer à accueillir le printemps en compagnie des Fées. Tout d'abord, nous sommes revenus sur ce qu'est l'équinoxe de printemps, sa place sur la Roue de l'Année et sur les traditions qui y sont liées. Ainsi, nous avons exploré la symbolique et les origines de la fête appelée Ostara, qui célèbre la fin de l'hiver et le réveil de la Nature. C'est le moment idéal pour planter des graines, au sens propre comme au sens figuré: la période est propice à la mise en place de nouveaux projets, que l'on va entretenir pour les voir se développer et s'épanouir un peu plus tard. Dans la continuité de la symbolique d'Ostara, nous nous sommes penchés sur les légendes liées à ce sabbat et avons vu de quelle manière les Fées y jouent un rôle primordial, notamment dans la façon dont elles accompagnent la Nature et veillent sur elle dans son évolution.

Une fois ces considérations posées, nous nous sommes intéressés aux jeux divinatoires qui peuvent être représentatifs des principes évoqués plus haut. Ainsi, nous avons pu découvrir un certain nombre de tarots et d'oracles qui mettent en scène des Fées dans un contexte printanier. Dans chacun d'entre eux, nous avons pu observer les liens étroits qui existent entre les Fées et la Nature. Ceux-ci sont rendus à la fois dans le décor dans lequel ces créatures évoluent et dans la manière dont elles sont dépeintes par les artistes, qui n'hésitent pas à en faire par exemple des êtres hybrides en incluant des éléments végétaux à leur morphologie.

Voyage en féerie: Ostara, l'équinoxe de printemps

La grande variété des jeux présentés, y compris par les participants, a montré un panorama assez complet et très intéressant des liens qui unissent les Fées et la Nature, en particulier lors de la période de l'équinoxe de printemps. Je remercie chaleureusement les personnes qui ont participé à ce thé découverte, à la fois pour leur bonne humeur, leur enthousiasme et leur intérêt poussé pour la cartomancie et ses trésors.

Ce thé découverte fut un très bon moment, au cours duquel des liens se sont créés entre les participants. J'y ai fait de très belles rencontres et j'en suis ravie! J'ai déjà hâte de renouveler l'expérience!

A très bientôt pour de nouvelles aventures!


N.B.: Le tapis présentant le magnifique Greenman peint par l'artiste Lisa Parker est disponible sur cette boutique en ligne, qui propose également bien d'autres articles mettant en valeur l'art de Lisa Parker.

Les jeux montrés sur cette photo sont (de gauche à droite et de haut en bas): The Faerie Guidance Oracle (Paulina Cassidy), Wild Wisdom of the Faery Oracle (Lucy Cavendish & Selina Fenech), Faerie Tarot (Nathalie Hertz), Joie de Vivre Tarot (Paulina Cassidy), Madame Endora's Fortune Cards (Christine Filipak & Joseph Vargo), Faerie Wisdom (Gilian Kemp), The Stolen Child Tarot (Monica Knighton), Woodland Wisdom Oracle Cards (Frances Munro & Peter Pracownik).