mythologies celtiques

Mars 2017, Les Mythologies Celtiques

Les mythologies celtiques à l'honneur pour le thé découverte de mars!

Au lendemain de la Saint Patrick, nos explorations mensuelles nous ont transportés en terres celtes. De l'Irlande à la Bretagne en passant par le Pays de Galles, nous avons ainsi abordé le vaste thème des mythologies celtiques tout en examinant de quelles manières celles-ci sont illustrées dans les supports divinatoires.

Dans un premier temps, j'ai présenté les différentes traditions mythologiques à travers les grands récits qui nous sont parvenus. Parmi ces sources, le Lebor Gabála Érenn raconte la pseudo-préhistoire de l'Irlande à travers les cinq conquêtes mythiques que l'Île Verte a connues. Acallam na Sénorach est un récit qui confronte l'ancien monde (païen) et le nouveau monde (chrétien) en faisant état de dialogues entre des figures appartenant à chacun. Ainsi, Oisín et Caílte mac Rónáin, incarnent les anciennes traditions et viennent par conséquent de l'Autre Monde tel que l'envisageaient les Irlandais. Ils racontent à Saint Patrick nouvellement arrivé en Irlande les exploits des Fianna (dont ils font partie), que ce dernier n'a pu connaître de son vivant puisqu'ils ont eu lieu à une époque révolue, celle du héros Finn mac Cumaill et de ses guerriers légendaires.

Côté gallois, les Mabinogion ont retenu notre attention. Cet ensemble de textes présente en quatre branches – auxquelles viennent s'ajouter des fragments complémentaires issus du légendaire gallois – une série de contes héroïques dont certains mettent en scène le roi Arthur et ses compagnons de quête. On y trouve notamment l'une des premières mentions d'Excalibur, alors appelée Caledfwlch.

La Bretagne, qui comprend à la fois l'Armorique et le territoire s'étendant outre-Manche, nous a permis de nous intéresser au mythe arthurien et à ses multiples formes. Nous sommes alors interrogés sur les raisons qui ont poussé certains auteurs à écrire sur celui que l'on appelle communément the once and future king (i.e. « le roi qui fut et qui sera à nouveau ») et avons observé en quoi les nombreuses versions de la légende montrent le monde arthurien sous des angles différents, tantôt païens, tantôt chrétiens, et le plus souvent mêlant ces deux visions du Monde, témoignant ainsi de la cohabitation entre les deux et du glissement progressif de l'une vers l'autre.

Cette brève introduction aux mondes celtes nous a également permis de poser des repères quant à la façon dont les Celtes voyaient le Monde. Nous avons évoqué en quoi la culture orale rend la tâche du chercheur complexe en raison du peu de sources qui ont été écrites par les clercs (et souvent réarrangées par leurs soins). En effet, nombreux sont les épisodes mythiques qui n'ont pu traverser les siècles et ont disparu avec ceux qui les portaient en eux sans pouvoir les écrire. C'est pourquoi certains aspects liés à différentes étapes des mythes manquent et demeureront mystérieux... à moins bien sûr que l'on ne retrouve des manuscrits qui nous sont encore inconnus !

 

Mars 2017, Les Mythologies Celtiques

 

Une fois les principales caractéristiques des mythologies celtiques établies et les principaux repères posés, nous avons pu explorer de quelle façon ils sont exploités dans les jeux divinatoires. Nous nous sommes d'abord interrogés sur la présence de symboles renvoyant à ces cultures dans les supports classiques, puis nous avons examiné des tarots et des oracles ayant pour thème principal les mythologies celtiques. Voilà qui a mis en avant de très beaux jeux qui nous ont transportés dans ces mondes légendaires à la manière de fenêtres ouvertes sur des dimensions oniriques. De la Gaule à l'Irlande en passant par le Pays de Galles et le mythe arthurien, un large éventail de thématiques a été abordé grâce à des supports dont certains ont provoqué de véritables coups de foudre parmi les participants.

Enfin, nous avons terminé avec des jeux qui, s'ils ne mettent pas les mythologies celtiques en leur centre, les mentionnent à travers certaines des figures choisies par leurs créateurs pour incarner les archétypes du tarot ou les notions véhiculées par l'oracle. Là encore, de belles surprises attendaient les participants !

 

Ce thé découverte fut un très beau moment et j'ai été ravie d'avoir accueilli à la fois des habitués et des nouveaux venus. Je suis très heureuse d'avoir pu partager ma passion pour les cultures, mythologies et littératures celtiques avec des participants curieux et intéressés dont les questions et les remarques sont venues enrichir les discussions passionnantes qui se sont tenues durant ces quelques heures. Je remercie vivement les personnes présentes, à la fois pour leur enthousiasme et leur bonne humeur, mais aussi pour leurs interventions pertinentes qui n'ont rendu cette rencontre que plus vivante. J'espère que vous avez eu autant de plaisir à participer à cette séance que j'en ai eu à la préparer !

J'espère avoir très prochainement l'occasion de prolonger nos explorations en votre compagnie ! Le thé découverte d'avril sur la Nuit de Walpurgis promet lui aussi de belles surprises que j'ai hâte de partager avec vous !

À très bientôt autour d'un thé,
Morrigann

 

 

SUR LA PHOTO :
Les Tarots Celtiques (Laura Tuan, M. Ameli). Paris : Éditions De Vecchi, 1998.

Le Tarot des Druides (Giordano Berti, Bepi Vigna ; Antonio Lupatelli, Severino Baraldi). Torino : Lo Scarabeo, 2004.

Chrysalis Tarot (Toney Brooks, Holly Sierra). Stamford, CT: U.S. Games Systems, Inc., 2014.

Fantastical Creatures Tarot (D.J. Conway, Lisa Hunt). Stamford, CT: U.S. Games Systems, 2007.

Madame Endora's Fortune Cards (Christine Filipak, Joseph Vargo). Cleveland, OH: Monolith Graphics, 2003.

The Rider Tarot Deck (Arthur Edward Waite, Pamela Colman Smith). Stamford, CT: U.S. Games Systems, Inc., 2007 [Rider: 1911 ; U.S. Games Systems, Inc., 1971, 2005].

The Llewellyn Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN: Llewellyn Worldwide, 2006.

Legend: the Arthurian Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN: Llewellyn Publications, 1995.

The Camelot Oracle: A quest for wisdom through the Arthurian world (John Matthews, Will Worthington). London: Connections Book Publishing, 2012.

The Complete Arthurian Tarot (Caitlín and John Matthews, Miranda Gray). London: Connections Book Publishing, 2014 [Miranda Gray, The Arthurian Tarot, Aquarian, 1990].

Thé découverte du 16 janvier 2016

Voyage en contrées celtes pour le premier thé découverte de l'année

Le premier thé découverte de l'année nous a permis de voyager à travers le temps et l'espace puisque nous avons exploré de quelles manières les mythologies celtiques s'illustrent dans les jeux divinatoires. Une belle façon de commencer un nouveau cycle qui s'annonce déjà des plus prometteurs !

Dans un premier temps, nous nous sommes intéressés aux principaux aspects de ces mythologies, d'abord en les définissant sur le plan géographique puis sur le plan civilisationnel. Une fois ces bases établies, j'ai présenté les différentes traditions mythologiques, en insistant sur celles de l'Irlande et du Pays de Galles.

Ainsi, j'ai évoqué les grands cycles et sagas hérités de la tradition orale irlandaise et la manière dont ils sont parvenus jusqu'à nous. Le principal cycle mythologique irlandais est le Lebor Gabála Érenn (le Livre des Conquêtes d'Irlande), qui raconte la pseudo-préhistoire d'Erin à travers les différents peuples qui se sont succédé sur l'île. Ainsi, on y présente notamment les Tuatha Dé Danann et les légendes qui leur sont attachées, mais aussi les Fir Bolg et les Fomoires, pour finir avec les Milésiens (ou Gaëls), qui poussent les Tuatha Dé Danann à se retirer dans le Sidh (l'Autre Monde). Ainsi prend fin le temps mythique, laissant place à l'ère des hommes.

Si le Lebor Gabála Érenn raconte l'histoire du Monde jusqu'à l'arrivée des hommes, d'autres récits relatent les légendes liées aux grands héros, aux dieux, à la christianisation de l'Irlande. Quelques-uns d'entre eux ont été brièvement évoqués, ce qui a permis de mettre en avant d'autres figures importantes de cette mythologie.

La tradition galloise a été présentée principalement à travers le Mabinogion, qui a également permis d'introduire le mythe arthurien et ses multiples formes. Nous avons ainsi pu avoir un aperçu des différentes caractéristiques des aventures d'Arthur et de ses chevaliers, que ce soit au Pays de Galles, en Angleterre avec Le Morte Darthur de Sir Thomas Malory, les poèmes médiévaux ou les textes de Chrétien de Troyes pour la tradition française.

La présentation de ce vaste corpus a aussi été l'occasion de mettre en évidence les liens entre les divinités celtes et les Fées que l'on rencontre dans de nombreux récits médiévaux tels que les Lais Bretons, où elles entraînent ceux qui croisent leur chemin dans des aventures dont ils ressortiront à jamais changés. Voilà qui a permis de revenir sur les conceptions de l'Autre Monde et sur les raisons de la présence du merveilleux dans ce type de récits.

Une fois ce panorama dressé, nous sommes passés à l'exploration de plusieurs jeux divinatoires reprenant des aspects des mythologies celtiques. Ainsi, nous avons commencé par des jeux entièrement dédiés aux mythologies introduites précédemment comme Les Tarots Celtiques (Laura Tuan) ou l'amusant Tarot des Druides (Giordano Berti, Bepi Vigna ; Antonio Lupatelli, Severino Baraldi).

Nous avons poursuivi notre chemin dans les contrées galloises en laissant opérer le charme du superbe Llewellyn Tarot d'Anna-Marie Ferguson pour nous attarder ensuite sur le mythe arthurien. Nous avons alors pu contempler Legend : The Arthurian Tarot, l'autre tarot entièrement conçu par la talentueuse Anna-Marie Ferguson, qui est aussi spécialiste de ce domaine, puis voir de quelle manière le légendaire arthurien a été traité dans The Arthurian Tarot (Caitlín et John Matthews, Miranda Gray) et The Camelot Oracle (John Matthews, Will Worthington), qui a beaucoup intéressé les participants par la manière dont il met en avant la notion de la quête initiatique en la conjugant avec la démarche divinatoire.

Enfin, nous avons terminé par deux jeux dont les mythologies celtiques ne sont pas la thématique centrale, mais où elles apparaissent néanmoins de façon ponctuelle et sont associées à certains archétypes. Le superbe Chrysalis Tarot (Toney Brooks, Holly Sierra) explore un large éventail de mythologies très différentes les unes des autres, ce qui ravira l'amateur de légendes. Le magnifique Fantastical Creatures Tarot de Lisa Hunt et D.J. Conway constitue lui aussi une véritable mine d'or, sur le plan artistique bien sûr (les illustrations sont à chaque fois des œuvres d'art époustouflantes), mais aussi dans la richesse des cultures qui y sont représentées. En effet, les créatrices du jeu offrent un tour du monde des mythologies, au cours duquel elles proposent quelques passages par le légendaire celtique.
 

Thédécouverte du 16 janvier 2016

Ce thé découverte fut un très bon moment, placé sous le signe du voyage à travers le temps et les mondes. J'ai eu le plaisir d'accueillir des habitués, mais aussi de nouveaux participants, dont j'ai été ravie de faire la connaissance. Je remercie chaleureusement les personnes présentes pour leur curiosité, la pertinence de leurs questions, et leur intérêt pour ce sujet qui me tient particulièrement à cœur.

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai préparé et animé cette séance. Je suis heureuse d'avoir pu constater d'après les réactions des participants que ce plaisir fut partagé jusqu'à les inciter à approfondir le sujet à l'aide de la bibliographie sélective fournie en fin de session. Je leur souhaite à tous de poursuivre leurs belles découvertes et de tomber sous le charme de cet univers fascinant !

J'a déjà hâte d'aborder la prochaine rencontre avec autant de plaisir et de passion !

À très bientôt autour d'un thé,
Morrigann

 

SUR LA PHOTO (de gauche à droite et de bas en haut) :
The Llewellyn Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN
 : Llewellyn Worldwide, 2006.

The Complete Arthurian Tarot (Caitlín and John Matthews, Miranda Gray). London : Connections Book Publishing, 2014 [Miranda Gray, The Arthurian Tarot, Aquarian, 1990].

The Camelot Oracle: A quest for wisdom through the Arthurian world (John Matthews, Will Worthington). London : Connections Book Publishing, 2012.

Legend : The Arthurian Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN : Llewellyn Publications, 1995.

Fantastical Creatures Tarot (D.J. Conway, Lisa Hunt). Stamford, CT : U.S. Games Systems, Inc., 2007.

Les Tarots Celtiques (Laura Tuan). Paris : Éditions De Vecchi, 1998.

Chrysalis Tarot (Toney Brooks, Holly Sierra). Stamford, CT : U.S. Games Systems, 2014.

Le Tarot des Druides (Giordano Berti, Bepi Vigna ; Antonio Lupatelli, Severino Baraldi). Torino : Lo Scarabeo, 2004.

Thé découverte de mai

Thé découverte de mai: rencontres avec les mythologies celtiques

Ce samedi s'est tenu le thé découverte de mai, qui portait sur les mythologies celtiques et la manière dont elles ont influencé certains jeux divinatoires. Par ce bel après-midi de printemps, nous nous sommes retrouvés à "La Fourmi Ailée", un cadre dont l'atmosphère feutrée et confidentielle convient particulièrement à l'exploration de légendes venues d'un autre temps.

Confortablement installés en compagnie de nos boissons chaudes et de quelques gourmandises, nous nous sommes laissé emporter par la magie du thème du jour. Dans un premier temps, j'ai expliqué pourquoi il est important de comprendre qu'il n'existe pas une mais bien des mythologies celtiques, et je les ai définies en termes de géographie, certes, mais également en termes de linguistique. Ceci m'a permis de poser des repères précis quant aux principaux récits et sagas qui constituent les sources dont on dispose aujourd'hui, tout en clarifiant leurs origines, dans les traditions à la fois orale et écrite. Ainsi, j'ai insisté principalement sur le corpus irlandais d'une part et sur le corpus gallois d'autre part, qui sont les mieux connus et par conséquent les plus largement exploités, que ce soit en littérature ou dans les jeux divinatoires.

Après avoir évoqué brièvement la pseudo-préhistoire de l'Irlande et les différents peuples mythiques qui s'y sont succédé, j'ai également abordé la légende arthurienne et les diverses sources qui la composent, ce qui m'a menée à expliquer quelles en sont les sources les plus anciennes connues, mais aussi de quelle manière cet ensemble de récits s'est constitué au fil des siècles. Tous ces éléments nous ont permis de resituer les événements légendaires dans leur contexte, mais aussi de comprendre de quelle façon l'Histoire et les mythes s'entremêlent, la frontière qui les sépare dans les sources médiévales étant poreuse.

Nous sommes ensuite passés à l'exploration de plusieurs jeux divinatoires qui font appel aux mythologies celtiques et avons pu examiner comment ces références ont été intégrées à la symbolique du tarot notamment, mais aussi de quelle manière elles sont utilisées dans certains oracles. Nous avons vu les multiples façons de traiter ce thème et avons pu constater que même si certains jeux se penchent sur des aspects similaires, ce n'est pas pour autant qu'ils sont identiques, bien au contraire! Ceci vaut en particulier pour ceux qui se placent dans le monde arthurien, car selon le point de vue que l'on adopte pour ce thème, il est possible d'arriver à des choix très différents en termes de correspondances tarologiques.

Dans tous les cas, les jeux présentés ont été appréciés, même si certains se sont révélés plus difficiles d'accès en raison du caractère plus diffus des références auxquelles ils font allusion. Tous ces jeux ont prolongé notre voyage en terres celtiques en nous permettant d'aborder certaines légendes plus en détail, mais aussi d'étendre notre champ d'exploration aux lais féeriques, également représentatifs des mythologies celtiques  d'après la nature des fées que l'on y rencontre.

Les supports dont il a été question ont fasciné, qu'ils soient pleinement ancrés dans les univers celtiques (irlandais, gallois, gaulois, etc.) ou qu'ils en intègrent certains aspects et figures. Nous avons vu que quelle que soit la manière de traiter ce thème, celui-ci contribue toujours à l'identité propre des jeux, tant pour réécrire le tarot que pour présenter une vision très particulière du Monde.
 

Thé découverte de mai


Encore une fois, ce thé découverte fut passionnant, non seulement parce que ce thème m'est cher et que j'ai eu un immense plaisir à partager ma passion et mes connaissances dans ce domaine, mais aussi bien sûr parce que cette rencontre fut l'occasion de retrouver certains participants fidèles et de faire la connaissance d'autres qui, venus pour la première fois, se sont prêtés au jeu. Je remercie vivement les personnes qui étaient présentes, à la fois pour leur bonne humeur, pour leur ouverture d'esprit et leur curiosité à l'égard des sujets abordés. J'ai beaucoup apprécié la pertinence des remarques et des questions posées, qui nous ont permis d'aller encore plus loin dans nos explorations!

Les thés découvertes sont décidément l'occasion de faire de belles rencontres, et j'ai déjà hâte d'être au prochain!

A très bientôt autour d'un thé,
Morrigann

 

N.B.: Le tapis représentant le magnifique Greenman peint par l'artiste Lisa Parker est disponible sur cette boutique en ligne, où l'on trouve de nombreux trésors.

 

Les jeux montrés sur la photo sont (de gauche à droite et de haut en bas):
- The Llewellyn Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN: Llewellyn Worldwide, 2006;
- The Lover's Path Tarot (Kris Waldherr). Stamford, CT: U.S. Games Systems, Inc., 2004;
- The Celtic Dragon Tarot (D.J. Conway, Lisa Hunt). Woodbury, MN: Llewellyn Worldwide, 1999;
- Legend: the Arthurian Tarot (Anna-Marie Ferguson). Woodbury, MN: Llewellyn Worldwide, 1995;
Les Tarots Celtiques (Laura Tuan). Paris: Editions De Vecchi, 1998;
- Madame Endora's Fortune Cards (Joseph Vargo, Christine Filipak). Cleveland, OH: Monolith Graphics, 2003;
- Chrysalis Tarot (Toney Brooks, Holly Sierra). Stamford, CT: U.S. Games Systems, Inc., 2014.